C'est le pied

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Jets de New York entretiennent l'une des rivalités les plus intenses de la Ligue nationale de football. Dimanche, ils s'affronteront à Foxboro au deuxième tour éliminatoire.

Il est de notoriété publique et parapublique que l'entraîneur-chef des Patriots, Bill Belichick, interdit à ses joueurs de critiquer ou de narguer l'adversaire devant les représentants des médias. Chez les Jets, c'est tout le contraire. Ainsi le demi de coin Antonio Cromartie ne s'est pas gêné, cette semaine, pour traiter le quart-arrière Tom Brady de «trou de c...» dans une entrevue au quotidien Daily News.

Mais les Pats usent peut-être de moyens détournés pour piquer leurs rivaux. Plus tôt cette saison, une vidéo a circulé dans les internets montrant une femme ressemblant étrangement à l'épouse de l'entraîneur des Jets Rex Ryan. La femme exhibait ses pieds et en parlait de manière lascive. Invité à commenter l'affaire, Ryan s'était borné à dire qu'il s'agissait d'une «question personnelle».
Or dans une conférence de presse jeudi, le receveur de passes des Patriots Wes Welker a utilisé 11 fois les mots «pied» et «orteil». Cela en neuf minutes...

Le journal Metro de Boston s'en est pour sa part donné à cœur joie.

Très hâte d'assister à cette joute.

À voir en vidéo