Un long règne s'amorce

imageArrivée dans le mouvement olympique en 1952, l'URSS participe à ses premiers Jeux d'hiver à Cortina d'Ampezzo, en Italie, en 1956. Elle fait un carton dès le départ, terminant au sommet du classement des médailles avec 16, et remporte l'or au hockey. C'est le début d'une longue domination qui verra le pays, avec ses «faux amateurs», conquérir le titre olympique huit fois en 10 tentatives (si on inclut l'Équipe unifiée de 1992) et ne jamais rater le podium. Cette vidéo montre des extraits des deux derniers matchs des Soviétiques en 1956, des victoires de 4-0 contre les États-Unis et de 2-0 contre le Canada, ceux-ci mettant la main sur l'argent et le bronze, respectivement. Dans l'équipe gagnante, on retrouve le grand Vsevolod Bobrov, qui sera l'entraîneur-chef de l'URSS lors de la Série du siècle de 1972. Le Canada est représenté par les Dutchmen de Kitchener-Waterloo, à l'époque champions en titre de la coupe Allan remise à la meilleure équipe non professionnelle au pays. En fait partie Denis Brodeur, le père de Martin (médaillé d'or en 2002 à l'occasion d'un premier titre pour le Canada en 50 ans), qui deviendra photographe de sport émérite. C'est le gardien de but gaucher réserviste qu'on voit brièvement sauter sur la glace à 2:28 de la vidéo. Il est à noter que Montréal avait été candidate à l'obtention des Jeux d'hiver de 1956, mais avait terminé deuxième loin derrière Cortina.