Croyez-vous aux miracles?

imageLe 22 février 1980, il y a 30 ans jour pour jour lundi, survient l'un des moments les plus improbables de toute l'histoire du sport. Dans l'amphithéâtre de Lake Placid, les États-Unis affrontent l'URSS dans leur avant-dernier match du tournoi à la ronde de hockey. D'un côté, une bande de collégiens, dirigés par Herb Brooks, inconnus mais inspirés; de l'autre, la plus puissante machine de hockey au monde. Inspirés? Les Américains l'emportent 4-3 et, après une victoire ultime contre la Finlande, gagnent la médaille d'or et accomplissent ce qui passera à la postérité comme le «Miracle On Ice». La description de la joute est assurée par Al Michaels, qu'on retrouve sur NBC à Vancouver après une absence olympique de 22 ans, qui lance avec trois secondes à jouer le cri le plus célèbre de l'histoire du sport télévisé: «Do you believe in miracles? Yes!». Ken Dryden, à l'analyse, ajoute: «Unbelievable!». En 2000, le match a été nommé l'événement sportif le plus important du XXe siècle aux États-Unis. La Fédération internationale de hockey reconnaît pour sa part la victoire des USA comme le plus grand exploit de l'histoire du hockey international. Le 3 mars 1980, la page frontispice de Sports Illustrated consacrée à l'événement est la seule du magazine, en plus d'un demi-siècle d'existence, à ne porter aucun titre. Trois décennies plus tard, on en a encore des frissons. La bande-annonce du film Miracle, réalisé en 2004, avec Kurt Russell, excellent, dans le rôle de Brooks.