Les secrets de la mosaïque

La Mosaïka Shop de Suzanne Spahi est remplie d’oeuvres de mosaïques de toutes les couleurs et de toutes les tailles.
Photo: Jacques Grenier La Mosaïka Shop de Suzanne Spahi est remplie d’oeuvres de mosaïques de toutes les couleurs et de toutes les tailles.

Table de jardin, de chevet ou à café, miroir, chaise ou simple objet de décoration, les utilisations des oeuvres de mosaïque sont nombreuses. Et leur confection, plus accessible qu'on le pense.

Pour Suzanne Spahi, tout a commencé très loin d'ici, presque à l'autre bout du monde, aux Émirats arabes unis. La jeune femme d'origine égyptienne, turque, syrienne et tunisienne y enseignait le français et l'anglais jusqu'à ce que des amis lui donnent l'idée de transmettre à d'autres cet art de la mosaïque qu'elle avait elle-même appris au Québec.

De retour à Montréal, Suzanne Spahi décide de donner un nouvel élan à sa passion et se joint à l'équipe de Mosaïka Arts & Design au moment même où l'entreprise décide d'offrir des cours de mosaïque...

Deux ans plus tard, le rêve de Mme Spahi se réalise tout à fait alors qu'elle devient propriétaire de Mosaïka Shop, qui continue d'entretenir des liens avec Mosaïka Arts & Design, entre autres en ce qui a trait à la technique et au matériel utilisés, mais qui agit maintenant de façon complètement indépendante en tant qu'école de mosaïque.

La vie de Mme Spahi est véritablement consacrée à cet art. Et elle n'hésite pas à offrir de l'aide, des conseils et surtout du temps aux participants. Ceux-ci suivent des cours d'initiation à la mosaïque de cinq semaines, à raison d'un jour ou d'un soir par semaine, ou des cours intensifs de trois jours, le week-end.

Les débutants commencent par apprendre la technique sur un carré de céramique puis, une fois les bases de la conception maîtrisées, ils se lancent dans des projets de plus grande envergure. Les cours sont ouverts aux artistes en herbe de tout âge. Mme Spahi raconte même qu'un homme de 78 ans est venu expressément de Floride pour suivre son cours! Et les enfants ne sont pas en reste, des activités spéciales étant conçues à leur intention.

De l'imagination... et beaucoup de patience

«Les gens me demandent souvent s'ils ont besoin de savoir dessiner pour venir ici, mais ce n'est pas nécessaire. La seule chose que je leur dis d'apporter avec eux, c'est la patience», explique Mme Spahi. En effet, assembler des pièces de toutes les couleurs faites de pâte de verre ou de céramique, des smalti, des millefiori, selon un motif préalablement choisi — parmi les nombreux livres d'art que Suzanne Spahi garde dans sa bibliothèque afin de fournir de l'inspiration à ses élèves: art byzantin, mosaïque romaine, motifs marocains, etc. —, demande beaucoup de patience. Mais le résultat est toujours fascinant, selon elle.

Ceux qui ont eu la piqûre de la mosaïque peuvent ensuite s'inscrire à un cours avancé durant lequel ils travailleront sur un projet personnel. Certaines personnes y consacrent plusieurs mois. À raison d'environ dix heures par semaine, ils créent divers tableaux, des sous-plats ou même des plaques avec le numéro de leur adresse.

On peut aussi en profiter pour redécorer son appartement. Ici, une table à café avec plateau en mosaïque; là, un comptoir de salle de bains dont on a assemblé la céramique soi-même; enfin, plus loin, un miroir agrémenté de smalti scintillants. Plusieurs en sont à leurs premières oeuvres d'art, mais d'autres en font leur profession et vendront ou donneront leurs chefs-d'oeuvre.

Sur place, dans l'atelier de la rue de Castelnau, les pièces inachevées des participants qui font leurs premières armes côtoient les oeuvres de Suzanne Spahi elle-même et celles d'autres artisans de la mosaïque. Au mur, les mosaïques en «pique-assiette», formées de morceaux de céramique commerciale cassée, se retrouvent aux côtés de tableaux imitant l'art byzantin, d'un motif de chameaux multicolores qui ornait un tapis iranien et d'oeuvres représentatives du style romain.

Partout, les petits morceaux de pâte de verre colorée s'emboîtent parfaitement, comme les pièces d'un puzzle de toutes les couleurs et aux motifs innombrables, dont les seules limites sont celles de l'imagination.