CKAC est dans la mire de TVA

Le Groupe TVA a confirmé hier mener d'intenses négociations en vue d'acquérir des stations radiophoniques d'Astral Media. La transaction pourrait impliquer le transfert de propriété de CKAC et, probablement, les six stations FM du réseau Radio Rock Détente. Mais TVA n'est pas le seul prétendant. Cogeco, copropriétaire de TQS et exploitant des stations Rythme FM, serait dans la course. Ainsi que Corus.

Chez Cogeco, on a refusé de commenter l'information ayant circulé hier. Au Groupe TVA, la porte-parole, Marlène Ouellet confirme que des négociations intenses sont menées, mais que l'on ne pouvait préciser, hier, ni l'avancée ni l'étendue de ces pourparlers, «qui pourraient impliquer entre une et sept stations», a-t-elle ajouté.

Dans un communiqué diffusé en soirée, TVA a tenu à préciser qu'une telle transaction, si elle se concrétisait, se ferait de concert avec Radio Nord, avec TVA comme actionnaire de contrôle. Radio Nord exploite quatre stations radiophoniques (dont une du réseau Rock Détente) et cinq stations de télévision, affiliées aux différents réseaux, dans la région de Québec.

Dans la mire de TVA se retrouverait CKAC, regroupée au sein de Radiomédia aux côtés de la station CHRC, de Québec. Mais l'objet de convoitise pourrait s'étendre pour englober également les six stations FM du réseau Rock Détente.

Au début de 2001, le Groupe TVA avait manifesté son intérêt envers les stations de radio de Télémédia. Puis lors de l'assemblée annuelle des actionnaires, en janvier dernier, le président de TVA, Raynald Brière, avait parlé d'«occasions qui pourraient se présenter dans les prochains mois. La radio est un secteur intéressant, c'est clair que ça pourrait nous intéresser», avait-il souligné. Ayant Quebecor pour principal actionnaire, TVA est propriétaire de six des dix stations de télévision qui composent le Réseau TVA. Il détient aussi des participations dans des services de télévision spécialisée. Le groupe se classe également au premier rang des éditeurs de magazines de langue française au Québec avec des titres tels que 7 jours, TV 7 jours, Le Lundi et Dernière Heure et une participation de 50 % dans TV Hebdo. Cette force de frappe, obtenue lors de l'acquisition de Trustar, a été renforcée par l'achat, en mai dernier, des magazines de Publicor, des mains de Quebecor Media, incluant des titres tels qu'Échos vedettes, Clin d'oeil, Décoration Chez-soi, les Idées de ma maison, Femme Plus et Filles d'aujourd'hui.

Pour M. Brière, cette acquisition venait consolider ce mouvement de convergence «légitime et naturel» au sein du Groupe TVA. «Les contenus de Publicor compléteront les contenus des émissions de service et de variété à l'antenne de TVA. De plus, les publications ainsi acquises bénéficieront de la force de vente et des stratégies de commercialisation de TVA pour permettre d'accroître leur volume de ventes publicitaires», avait-il soutenu.

Mais TVA n'est pas seul. Le vice-président aux communications d'Astral, Alain Bergeron, a fait savoir que des discussions avaient également lieu avec d'autres parties. «Nous regardons différentes options avec différentes parties pour nous permettre de conclure une transaction avec Télémédia et de gérer l'enjeu du Bureau de la concurrence», a-t-il déclaré, à la Presse canadienne.

Le nom de Cogeco figurait donc, hier, parmi les intéressées par l'acquisition des stations d'Astral Media. En février dernier, Cogeco s'est portée acquéreur de la participation de 86 % de Quebecor dans TQS, en coentreprise avec Bell Globemedia, détenue majoritairement par BCE et abritant le réseau CTV et le Globe and Mail. Cogeco exploite la station montréalaise 105,7 Rythme FM qu'elle voit devenir la tête de pont d'un réseau devant s'étendre à Québec, à Trois-Rivières, à Sherbrooke et à Chicoutimi-Jonquière.

Enfin, la plus grande chaîne radiophonique au Canada, Corus Entertainment, serait dans les rangs. Créée en 1999 par Shaw Communications, l'entreprise regroupe 43 stations au Canada dont huit au Québec. Six d'entre elles sont des stations locales acquises de Diffusion Power, filiale de Power Corp, et les deux autres, CKOI-FM et Info-690, ont été obtenues, en août 2000, des mains de Métromédia.

Quant à Astral, le groupe se retrouve propriétaire, au Québec, de trois réseaux radiophoniques distincts: Radio Énergie (huit stations dont CKMF), Radio Rock Détente (six stations avec Cité-FM comme station phare) et Radiomédia (CKAC et CHRC). Ces deux derniers réseaux ont été acquis auprès de Télémédia lors d'une transaction de 255 millions.

Au total, Astral s'est portée acquéreur de 19 stations de radio de Télémédia réparties entre le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, en plus de la participation de 50 % dans Radiomédia qu'elle ne détenait pas. Cette transaction avait reçu l'aval du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en avril dernier, mais s'est heurtée, et se heurte depuis, au refus du Bureau de la concurrence. L'organisme fédéral a soutenu que la transaction — essentiellement l'acquisition des stations québécoises — risquait d'empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence dans les marchés publicitaires touchés.

Tant Astral que Télémédia avaient répliqué en déposant séparément une requête auprès de la Cour fédérale du Canada, contestant la compétence du Bureau et l'application de la Loi sur la concurrence dans cette affaire. Le litige est demeuré, depuis, tout entier.