Jonathan Huberdeau et Charles Hamelin s’engagent auprès de la Fondation Cité de la Santé

Isabelle Delorme
Collaboration spéciale
Jonathan Huberdeau, lors d'un match en avril dernier 
Photo: Bruce Bennett Getty Images via Agence France-Presse Jonathan Huberdeau, lors d'un match en avril dernier 

Ce texte fait partie du cahier spécial Philanthropie

Des sportifs au plus haut niveau ont rejoint les rangs des bénévoles de la Fondation Cité de la Santé. En s’engageant pour le bien-être et la santé de la communauté lavalloise, Jonathan Huberdeau et Charles Hamelin ont à cœur de lui redonner ce qu’ils ont reçu.

S'il s’est installé en Floride pour se joindre à l’équipe des Panthers dans la Ligue nationale de hockey depuis dix saisons, Jonathan Huberdeau n’en a pas pour autant oublié ses racines. « Je trouve très important de soutenir la communauté d’où je viens », confie l’ailier gauche, qui a grandi à Saint-Jérôme. L’ancien élève de l’école Cap-Jeunesse participe d’ailleurs chaque année au tournoi de golf organisé au profit de la Fondation des Couguars, qui œuvre dans cette école pour venir en aide aux jeunes.

Le champion se rappelle aussi avec reconnaissance que l’hôpital de la Cité-de-la-Santé a été très important dans sa vie et celle de ses proches. « J’y suis né, et ma mère et ma tante y ont été soignées pour des cancers du sein », raconte celui qui soutient aujourd’hui cet établissement en tant qu’ambassadeur de la Fondation Cité de la Santé.

« Nous avons décidé de créer ensemble un tournoi de golf en mon nom et celui de la Fondation ! » se réjouit-il. Le tournoi Jonathan Huberdeau aura lieu au golf Le mirage, le 11 juillet. Une très belle date, que les nombreux fans du joueur n’auront pas de mal à retenir, puisqu’elle correspond au numéro inscrit sur son maillot.

Soutenir les soignants

Dans le cadre du mouvement #MaDoseDamour, lancé en février 2022 pour reconnaître le travail des employés du réseau de la santé et des services sociaux partout au Québec, Jonathan Huberdeau a adressé à ces employés un message touchant en tant qu’ambassadeur de la Fondation. « Mon quotidien est différent du vôtre, mais sachez que je pense à vous et je sais à quel point votre travail change et sauve des vies. Ne lâchez pas, merci d’être là à Laval et partout au Québec ! » leur disait-il.

L’attaquant sait qu’être connu peut permettre de faire une différence. « C’est important pour moi de pouvoir aider les jeunes qui jouent au hockey ou les malades », dit-il. Le champion, qui s’est remis de plusieurs blessures, est sensible à la souffrance. « Parfois, le corps a besoin de temps pour se remettre, et c’est difficile. Mais lorsqu’on a la chance de pouvoir se réparer, on peut devenir encore plus fort, y compris mentalement », encourage-t-il.

Un engagement de couple

Charles Hamelin est devenu papa à l’hôpital de la Cité-de-la-Santé. « Ma fille y est née, et le médecin qui afait accoucher ma future femme, Geneviève Tardif, est aussi celui qui l’a fait naître », confie le quadruple champion olympique de patinage de vitesse sur courte piste. Leur bébé est né en pleine pandémie.

« Nous avons été accompagnés de manière incroyable et nous avons entendu dire que la Fondation cherchait des ambassadeurs. Nous leur avons dit : nous ne savons pas si vous êtes intéressés, mais nous serions heureux de vous aider », raconte celui qui « forme une bonne équipe » avec sa compagne pour soutenir l’Hôpital. À Noël, durant la pandémie, le couple est allé apporter une trentaine de jouets aux infirmières pour qu’ils soient distribués aux jeunes malades.

Photo: Natacha Pisarenko Associated Press Charles Hamelin, lors d'une épreuve de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques de Pékin, en février dernier

Le patineur a fait ses derniers tours de piste officiels en avril au Championnat du monde à Montréal, mais il s’apprête à troquer ses patins contre un vélo. Il participera à l’édition 2022 du Défi vélo 300 km pour la VIE de la Fondation.

« Nous y sommes allés l’année dernière pour accueillir les participants. J’avais les larmes aux yeux de voir les gens arriver et tout le monde à la fête ! Cela m’a donné encore plus envie d’y participer cette année », dit-il.

Accomplir ses rêves

Charles Hamelin prend son engagement à cœur. « Tout le monde n’a pas la chance d’être athlète, mais c’est précieux de pouvoir s’inscrire dans un sport, jouer avec une équipe ou des amis. Certains ne peuvent pas le faire, car leur santé ne le leur permet pas », rappelle le sportif qui veut « sensibiliser de plus en plus de gens en leur faisant comprendre qu’on est capables d’aider des personnes à être en bonne santé pour accomplir leurs rêves ».

Le patineur et sa compagne, heureux de collaborer avec « des gens incroyables à la Fondation », n’ont pas eu l’occasion de participer à de grands rassemblements ou soirées compte tenu de la pandémie. « Nous serons là, plus présents ! » promet-il.

À voir en vidéo