Notre indépendance dépend de vous

Le directeur Brian Myles s'adresse aux lecteurs pour le lancement de la campagne de dons annuelle du «Devoir».

Le Devoir lance aujourd’hui sa campagne annuelle de financement, avec le soutien des Amis du Devoir, dans le but de profiter de l’élan des dernières années. Le Devoir embauche du personnel, il élargit ses horizons et il continue de grandir grâce à l’apport de sa communauté de soutien.

À travers sa riche histoire, Le Devoir a toujours pu compter sur l’appui de ses lecteurs et des donateurs pour poursuivre sa mission d’offrir un espace d’information et de débats publics répondant à des exigences élevées de rigueur. Nous partageons ensemble une soif de dépassement individuel et collectif.

Nos campagnes de financement se sont parfois déroulées à l’enseigne de la précarité. Mais, depuis que nous avons accéléré notre virage numérique, à partir de 2016, nous connaissons un succès réel, quoique nous ne tenions rien pour acquis. Notre lectorat global et notre base d’abonnés (pour l’imprimé et le numérique) sont en hausse. Nous écrivons nos bilans financiers à l’encre noire. Nous engageons du personnel comme jamais auparavant. En l’espace de cinq ans, la salle de rédaction est passée de 50 à 100 journalistes. Le Devoir comptera bientôt 150 employés, alors qu’il n’y en avait qu’une centaine il y a deux ans à peine.

Sans votre soutien, nous n’en serions pas là. Au fil des ans, vos dons ont servi à financer le développement de nos applications mobile et tablette, à faire une refonte remarquée de la grille graphique de l’édition imprimée, à créer une équipe de journalistes d’enquête à part entière, à faire découvrir le monde à nos lecteurs et à nos journalistes (grâce au soutien de Transat), et à bonifier les contenus de toutes les sections.

Nos efforts ont été récompensés de plusieurs prix nationaux et internationaux, entre autres pour l’audace de nos campagnes de philanthropie antérieures, la qualité de nos reportages et notre excellence générale en publication numérique.

Cet essor est d’autant plus remarquable qu’il se fait dans le respect de notre indépendance éditoriale.

L’indépendance du Devoir, gage de sa crédibilité et de la confiance que nous portent nos lecteurs et nos abonnés, est le fil conducteur qui nous guide encore à ce jour. Si nous avons pu la préserver et demeurer fidèles à nos valeurs malgré les obstacles et les transformations majeures, c’est grâce à vous. Nous vous devons une fière chandelle.

Et on ne s’arrêtera pas là! Nous avons encore de grandes ambitions pour augmenter la qualité, la quantité et la diversité des contenus du Devoir, ce pour quoi nous nous tournons encore vers vous cette année.

Nous lançons aujourd’hui une campagne de financement originale pour sensibiliser le public à l’importance de notre mission, unique dans le paysage médiatique québécois. De nombreux médias produisent aujourd’hui de l’information dite de qualité. Aucun ne ressemble au Devoir: sa profondeur d’analyse, son enracinement historique dans la défense du fait français, sa préoccupation constante pour l’avancement de la société québécoise font de lui un média «pas comme les autres».

Les nouvelles façonnent notre monde. Le Devoir vous aide à les comprendre.



Ces lignes insistent sur la relation profonde qui unit nos lecteurs aux contenus produits par notre fière équipe de journalistes et de collaborateurs. Par une série de mises en scène créatives, inspirées de nos contenus, nous souhaitons rappeler l’influence du Devoir dans la vie des gens.

Cette relation est forte. Les lecteurs et les donateurs, individus ou entreprises, nous procurent près de 70 % des revenus essentiels à la poursuite de notre mission. La philanthropie a toujours fait partie de notre modèle d’affaires. Que ce soit par un don, peu importe le montant, ou par le versement volontaire d’un surplus à votre abonnement (le don intégré), vous contribuez à notre succès.

Nous ne pourrons malheureusement pas remettre de reçus de charité à nos donateurs encore cette année. L’Agence du revenu du Canada (ARC) n’a toujours pas statué sur notre admissibilité aux mesures de soutien philanthropique pour les médias élaborées en 2019. L’actionnaire de contrôle du Devoir est la Fiducie Le Devoir, un organisme à but non lucratif. Notre structure unique garantit l’indépendance du Devoir et la poursuite de sa mission à des fins d’intérêt public, et c’est pourquoi nous espérons obtenir une réponse favorable de l’ARC.

Dans l’immédiat, nous en appelons à votre générosité et à votre sens des responsabilités civiques.

Aidez-nous à rêver. Aidez-nous à faire du Devoir une référence pour toutes les générations de citoyens éclairés, en préservant l’indépendance journalistique si essentielle à notre mission. Car si Le Devoir façonne votre compréhension du monde, votre soutien façonnera notre avenir.

À voir en vidéo