Visite du chantier du Nouveau complexe hospitalier à Québec

Le Devoir a pu visiter jeudi le site où commence à prendre forme le Nouveau complexe hospitalier (NCH) à Québec. Ce chantier, qui est actuellement le plus imposant dans le domaine de la santé au Québec, s’appuie sur des investissements de 2 milliards de dollars et devrait durer encore sept ans.

1 Le projet consiste à fusionner les hôpitaux Hôtel-Dieu et de l’Enfant-Jésus dans une version agrandie de ce dernier. On peut voir une portion de l’actuel Hôpital de l’Enfant-Jésus ici au centre du fond de l’image.  Francis Vachon Le Devoir
2 Le Centre intégré en cancérologie (CIC) doit être le premier pavillon du complexe à recevoir des patients, en décembre 2020. Il occupera une partie de la portion gauche sur notre image. Le trou qui est foré sur la droite vise à accueillir un stationnement souterrain au-dessus duquel on trouvera des espaces verts.  Francis Vachon Le Devoir
3 Le chantier a débuté avec la construction d’une nouvelle centrale d’énergie à l’extrémité nord du site (la structure de béton que l'on aperçoit au fond de l’image). L’ancienne centrale qui se trouve au coeur du site sera ensuite détruite pour permettre la construction du pavillon central des soins critiques dans lequel se trouveront l’urgence, les soins intensifs, les blocs opératoires et la pharmacie. Cette section de l’hôpital sera livrée en 2023.  Francis Vachon Le Devoir
4 Le projet est piloté de concert entre l’équipe du Centre hospitalier universitaire et la Société québécoise des infrastructures (SQI), dont le directeur de projet, Robert Topping, apparaît ici. L’équipe du NCH croit que cet hôpital se distinguera des autres parce que l’aménagement du bâtiment et des espaces a été pensé en consultant les membres du personnel soignant et certains patients suivant les principes de la méthode «Lean». Francis Vachon Le Devoir
5 Ces jours-ci, environ 200 personnes travaillent sur ce chantier, qui durant sa période la plus intensive en mobilisera jusqu’à 500. Le vaste chantier, qui s’étend sur une distance de 800 mètres de long, est situé le long du boulevard Henri-Bourassa dans le secteur Limoilou. Ce boulevard se trouve au fond de cette image, entre le chantier et les maisons. Francis Vachon Le Devoir