Les collégiens choisissent Jean-Philippe Baril Guérard

L'auteur Jean-Philippe Baril Guérard
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir L'auteur Jean-Philippe Baril Guérard

Le Prix littéraire des collégiens a été décerné jeudi soir à Jean-Philippe Baril Guérard pour son roman Royal (Éditions de ta mère) au terme des délibérations menées par des dizaines de collégiens réunis dans un hôtel de Québec pour l’occasion.

Ce prix prestigieux a été remis le vendredi 13 avril à 13 heures dans le cadre du Salon international du livre de Québec.

Oeuvre insolente, crue et cynique, Royal était dans la course face au Plongeur (Le Quartanier) de Stéphane Larue et à De bois debout (La Peuplade) de Jean-François Caron, plébiscités par un grand nombre de collégiens dans la dernière ligne droite, jusqu’au moment du vote final.

Les romans d’Abla Farhoud, Au grand soleil cachez vos filles (VLB) et d'Audrey Wilhelmy, Le corps des bêtes (Leméac) composaient également la liste des finalistes, liste qualifiée de « riche », « audacieuse » et « inspirante » par des plusieurs enseignants ayant accompagné le processus de sélection du lauréat de la cuvée 2018.

Heureux du choix des collégiens, Jean-Philippe Baril Guérard s’est dit toutefois à la blague « déçu » de perdre les 20 $ qu’il avait misés sur la victoire de Stéphane Larue et son Plongeur.

Le Prix littéraire des collégiens, auquel est associé Le Devoir, célèbre cette année son 15e anniversaire. Près de 700 étudiants, dans une soixantaine de cégeps du Québec et de collèges invités (dont un de France et un de Chicago cette année), prennent part à ce prix chaque année.