Un accord pour investir Puigdemont

Photo: John Thys Agence France-Presse Carles Puigdemont

Barcelone — Les deux principales formations indépendantistes de Catalogne ont annoncé mardi avoir trouvé un accord pour investir au poste de président régional Carles Puigdemont, installé en Belgique et visé par des poursuites en Espagne. La liste Ensemble pour la Catalogne (centre droit) et celle de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) « sont d’accord pour soutenir Carles Puigdemont comme candidat à la présidence de la région de Catalogne », ont annoncé les deux partis dans un communiqué commun qui ne précise pas si l’accord implique l’acceptation d’une investiture à distance. C’est l’option privilégiée par l’ancien président destitué par le gouvernement central, parti en Belgique quelques heures avant son inculpation en Espagne pour rébellion, sédition et détournement de fonds.