Ligne d’Hydro: Saint-Adolphe-d’Howard perd en cour pour suspendre le déboisement

La Cour supérieure du Québec a rejeté la demande d’injonction de la municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard visant à faire suspendre les travaux de déboisement dans le cadre du projet de ligne à haute tension Grand-Brûlé-Dérivation Saint-Sauveur. Dans sa décision, la juge Christine Beaudoin a affirmé que la municipalité n’avait pas réussi à démontrer les critères pour l’injonction d’une « mesure exceptionnelle et urgente ». Le maire Claude Charbonneau a indiqué, lundi, par communiqué, « prendre acte du jugement et prendre le temps de réfléchir à la suite des choses ». Hydro-Québec prévoyait reprendre les travaux de déboisement sur le territoire de Saint-Adolphe-d’Howard mercredi. La municipalité demandait à la cour d’annuler la décision d’Hydro-Québec de procéder à la construction de la ligne et l’annulation de la décision du ministère de l’Environnement d’avoir émis des Certificats d’autorisation à la société d'État.