Chantier près de mosquées: la CCQ dément le reportage de TVA

Québec — L’enquête de la Commission de la construction du Québec (CCQ) a confirmé jeudi que les mosquées de Côte-des-Neiges n’avaient pas demandé aux responsables du chantier qui les voisine d’exclure les femmes, comme le soutenait un reportage de TVA plus tôt cette semaine. « Il n’y a aucune indication, aucun témoignage, aucun élément qui nous permettrait d’affirmer que les mosquées sont les instances qui auraient commandé ce genre d’aménagement », a affirmé la présidente de la CCQ, Diane Lemieux, jeudi après-midi. Le départ de femmes qui travaillaient sur le chantier découlerait plutôt d’un « mélange de problèmes de gestion sur le terrain et de communications entre les intervenants dans la chaîne de sous-traitance », explique la CCQ. La ministre du Travail, Dominique Vien, a quant à elle souligné que les gens qui comptaient dénoncer les mosquées lors d’une manifestation vendredi se basaient sur des informations non fondées. « Je demande d’être extrêmement prudent, a-t-elle dit. Il n’y aurait pas de fondement qui pourrait justifier de telles manifestations. »