Petit paysan

Grâce à sa rigueur, à son ascétisme et à une caméra près des acteurs, Hubert Charuel flirte (un peu) avec l’approche des frères Dardenne dans son premier long métrage de fiction. Sans être totalement autobiographique, il s’est inspiré de la vocation agricole de ses parents, prenant aussi la ferme familiale comme décor autour d’une tragédie annoncée. Un jeune fermier (intense Swann Arlaud) dont toute la vie tourne autour des vaches laitières découvre avec effroi que l’une d’elles, malade, pourrait forcer les autorités sanitaires à exterminer son cheptel. Masquer l’implacable réalité ne fera que retarder l’inéluctable, à la manière d’un film noir où le héros s’enfonce dans les mensonges, les mains couvertes de sang. Mais c’est d’abord et avant tout une radiographie à la fois précise et sensible d’une ruralité en mauvais état.

Notre critique complète

Horaire en salles

Petit paysan

★★★ 1/2

France, 2017, 90 minutes. Drame de Hubert Charuel. Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Isabelle Candelier, Bouli Lanners.