Trump accuse la Corée du Nord d’avoir torturé un étudiant américain

Washington — Donald Trump a accusé Pyongyang d’avoir « torturé au-delà de l’imaginable » l’étudiant américain Otto Warmbier, décédé en juin 2017, une semaine après son rapatriement de la Corée du Nord dans le coma, dans un gazouillis publié mardi matin. « Superbe interview sur Fox Friends des parents d’Otto Warmbier : 1994-2017. Otto a été torturé au-delà de l’imaginable par la Corée du Nord », a écrit le président américain sur Twitter. Aucun responsable américain n’avait jusqu’ici accusé publiquement la Corée du Nord d’avoir torturé le jeune étudiant, arrêté à Pyongyang en janvier 2016. Ses propos suivaient une entrevue des parents d’Otto Warmbier, qui ont accusé Pyongyang d’avoir « torturé et intentionnellement blessé » leur fils, mardi matin sur la chaîne Fox News.