Corée du Nord: Kim Jong-un affirme être proche de détenir l’arme nucléaire

Séoul — Le leader nord-coréen, Kim Jong-un, cité par l’agence locale KCNA, a affirmé samedi être proche de détenir l’arme nucléaire, et ce, malgré les sanctions internationales. Assurant que l’objectif final du programme militaire de Pyongyang est de parvenir à « un équilibre des forces » avec les États-Unis, Kim Jong-un a estimé que le tir d’un missile à portée intermédiaire Hwasong-12 vendredi matin, au-dessus du Japon, avait été un succès et avait encore permis d’augmenter les « capacités nucléaires militaires » de son pays. Le leader nord-coréen s’exprimait quelques heures à peine après la « ferme condamnation » de ce énième tir de missile par le Conseil de sécurité de l’ONU, vendredi après-midi, à New York. Parlant d’« actes scandaleux », « hautement provocateurs », le Conseil a demandé à la Corée du Nord « de les arrêter immédiatement », dans une déclaration publiée à l’issue de sa réunion d’urgence à huis clos : « Ces actions ne sont pas seulement une menace pour la région, mais aussi pour tous les États membres de l’ONU. »

À voir en vidéo