Le ministre LeBlanc promet de nouvelles mesures pour aider les baleines noires

Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Le ministre Dominic Leblanc

Shédiac — Alors que Pêches et Océans Canada se demandait mercredi si une baleine noire qui était empêtrée dans des engins de pêche au large de la péninsule gaspésienne avait pu se libérer d’elle-même, le ministre Dominic LeBlanc promettait d’adopter de nouvelles règles pour protéger les mammifères marins des pratiques de pêche commerciale. Depuis le début du mois de juin, dix baleines noires de l’Atlantique Nord sont mortes dans le golfe du Saint-Laurent, certaines vraisemblablement heurtées par des navires ; trois autres sont mortes au large des États-Unis. Il s’agit de chiffres sans précédent — trois fois plus que d’habitude. Après la mort d’un bénévole du Nouveau-Brunswick qui se portait au secours des baleines, Ottawa a suspendu en juillet les efforts pour libérer les baleines noires qui sont empêtrées dans des gréements de pêche. Au début du mois, Ottawa avait déjà ordonné aux gros navires de ralentir leur course dans le golfe.