La mousson a fait au moins 950 morts dans le sud de l’Asie

Photo: Aftab Alam Siddiqui Associated Press

Les inondations causées par les pluies diluviennes de la mousson ont fait au moins 950 morts et touché près de 40 millions de personnes dans le nord de l’Inde, le sud du Népal et le nord du Bangladesh, ont indiqué des responsables jeudi. La population touchée par ces inondations est parfois obligée de dormir dehors (photo) comme à Araria, dans l’État du Bihar, dans l’est de l’Inde. La pluie a provoqué des inondations, causé des glissements de terrain, endommagé des routes et des pylônes électriques, emporté des dizaines de milliers de maisons et dévasté les récoltes dans les trois pays, au pied de l’Himalaya. On déplore près de 700 décès dans trois États du nord de l’Inde — le Bihar, l’Uttar Pradesh et le Bengale-Occidental — ainsi que dans l’Assam, dans le nord-est reculé du pays. La plupart des victimes se sont noyées, ont été emportées par des glissements de terrain ou ont été mordues par des serpents.