Des Québécois manifestent leur solidarité aux migrants

Banderoles à la main, les manifestants ont voulu montrer leur appui aux réfugiés haïtiens.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Banderoles à la main, les manifestants ont voulu montrer leur appui aux réfugiés haïtiens.

Des centaines de Québécois se sont réunis dimanche devant l’entrée du Stade olympique de Montréal, où sont hébergés des migrants illégaux, pour leur souhaiter la bienvenue.

Banderoles à la main, les manifestants ont voulu montrer leur appui aux réfugiés haïtiens arrivés en masse au Québec dans les dernières semaines.

Alanna Dowman, une Montréalaise qui a vécu aux États-Unis, tenait à montrer aux migrants qu’ils ont leur place au Québec.

« Il y a beaucoup de ces gens qui viennent des États-Unis parce qu’ils ont senti qu’ils n’étaient pas les bienvenus, alors je crois que c’est important de leur montrer qu’ici, on sera là pour eux », explique-t-elle.

Le nombre quotidien de demandeurs d’asile qui arrivent au Québec a triplé dans les deux dernières semaines.

L’accélération de la cadence d’arrivée a obligé les autorités à mettre sur pieds des centres d’hébergement temporaires, dont 1050 places au Stade olympique.

Le rassemblement a été organisé par Solidarité sans frontières et le Comité d’action des personnes sans-statut haïtiennes pour contrer un rassemblement anti-réfugiés qui a finalement été annulé.

D’autres détails suivront.

4 commentaires
  • Richard Olivier - Inscrit 6 août 2017 12 h 10

    Jaggi Singh et Cie

    Un des porte-parole, l’activiste Jaggi Singh, clame qu’il faut « rejeter le racisme ».
    Il déplore que les migrants soient « mis en contraste » avec les itinérants et les pauvres qui ont aussi besoin d’aide.

    1) Un des porte-parole, l’activiste Jaggi Singh, clame qu’il faut « rejeter le racisme »
    Rép: Refuser des illégaux n`est pas du raciste M.

    2) Il déplore que les migrants soient « mis en contraste » avec les itinérants et les pauvres qui ont aussi besoin d’aide.
    Rép:; La charité commence par so même avant les autres,,,
    Faudrait prendre soin des NÔTRES avant des illégaux.

    3) Jaggi Singh estime qu’il faut ouvrir les frontières et permettre l’entrée à tous les migrants.
    Rép:: A = Es ce que tu vas payer pour EUX ?
    : B = Tu favorise l`illégalité, contourner les lois canadiennes
    C = Tout ceci au dépend des gens d`ici payeurs de taxes et d`impôts

    • Sylvie Lapointe - Abonnée 6 août 2017 18 h 48

      Je n'ai rien contre J. Singh. C'est sûrement une bonne personne. Sauf que je ne peux m'empêcher d'avoir le même genre de réflexion que vous. C'est tellement facile de se montrer généreux et de faire la charité sur le bras des autres.... J'imagine qu'il n'a pu se retenir.

    • Robert Beauchamp - Abonné 6 août 2017 23 h 02

      Comment justifier que d'autres demandeurs utilisant la voie légale et provenant du même pays d'origine soient en attente depuis plus d'un an, se voient maintenant doublés?

    • Alexis Lamy-Théberge - Abonné 7 août 2017 10 h 23

      @M. Olivier

      C'est tellement plus facile de simplifier les propos de l'opposant pour mieux le rabaisser, je comprends votre procédé!

      Mais bon, si jamais la réflexion vous intéresse, reprenons vos points :

      - L'organisation de la manifestation contre l'arrivée de ces demandeurs d'asile comportait des individus affichant sur leur page des propos néo-fascistes (oui, des vrais, avec des swastikas, des "Heil", etc.) et le propos était de démoniser l'immigration perçue comme un danger. On peut ajouter autant de sucre sur ce pâté, ça devient pas une tarte. On pouvait aussi y lire des mises en garde contre l'Islam, typiques de certains apeurés.

      - Un proverbe chrétien ne constitue pas un argument. L'humanisme, à la base des valeurs laïques et donc fondement des valeurs québécoises, implique de considérer chaque humain sur un pied d'égalité. Finie la logique de tribu, d'où émane le racisme, justement. C'est cette distinction basée sur la provenance (voire l'ethnie, puisque des descendants d'immigrants arrivés il y a 150 ans pourront encore se faire dire de "rentrer chez eux" s'ils ne sont pas blancs) qui doit être rejetée.

      Au contraire, les organisateurs du rassemblement anti-immigration, dont l'implication sociale peut être remise en question, plaident pour des politiques de redistribution de la richesse uniquement lorsqu'il est question d'immigration, comme si le plus grand danger était la contamination de l'espèce. Alors que les progressistes et le milieu communautaire, qui sont les vrais défenseurs des itinérants, des personnes âgées, bref, de la population vulnérable, défendent et soutiennent les gens selon leur vulnérabilité face à un système, les anti-immigrants jouent sur les cordes sensibles en inventant la protection de nos plus faibles.

      Allez manifester contre les subventions à la F-1, à Bombardier, etc....

      PS Personne n'est "illégale"...certaines démarches d'immigration sont irrégulières.