Le Québec commémore la visite du général de Gaulle

Le général de Gaulle serre la main du premier ministre du Québec de l'époque, Daniel Johnson.
Photo: Archives Le Devoir Le général de Gaulle serre la main du premier ministre du Québec de l'époque, Daniel Johnson.

De nombreuses activités de commémoration se dérouleront dimanche et lundi pour souligner le 50e anniversaire de la visite au Québec du général Charles de Gaulle, au cours de laquelle il avait prononcé le célèbre « Vive le Québec libre ! », le 24 juillet 1967.

Le Mouvement national des Québécois (MNQ) a tenu à rappeler cet événement historique, dans plusieurs villes du Québec.

Entre Paris et Montréal, «Le Devoir» retrace la genèse du passage du général de Gaulle au Québec, aujourd’hui inscrit dans tous les livres d’histoire.

Selon la présidente du MNQ, Martine Desjardins, le discours et la visite du général de Gaulle ont redonné à l’époque « un sentiment de fierté » aux Québécois. Elle rappelle que « pour la première fois, le Québec était cité et reconnu sur la scène internationale ».

Dimanche matin, au parc Charles-de-Gaulle, à Repentigny, une reconstitution du discours du général sera faite. Une plaque commémorative du 50e anniversaire de son passage sera également installée sur la rue Notre-Dame.

Dimanche soir se tiendra à Québec un banquet commémoratif au Château Frontenac, en présence de plusieurs personnalités.

Lundi, des activités se dérouleront tout le long du Chemin du Roy, dans les villes où s’était arrêté le général de Gaulle en 1967. Le MNQ effectuera le même trajet en passant notamment par Donnacona, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Trois-Rivières, Louiseville, Berthier, puis Montréal.

La Ville de Montréal soulignera également l’événement. Elle rendra accessible au public lundi le balcon de l’hôtel de ville où a été prononcé le célèbre discours. Une exposition présentera par ailleurs divers documents d’archives, dont des photos, les livres d’or signés par le général de Gaulle en 1960 et en 1967 ainsi qu’une vidéo de son discours.

De son côté, la Société Saint-Jean-Baptiste souhaitait organiser un événement commémoratif à partir de ce balcon, mais elle a dû changer ses plans, puisque le cabinet du maire Denis Coderre lui en a refusé l’accès.

La Société tiendra néanmoins un rassemblement lundi soir devant l’hôtel de ville sous le thème « 50e du "Vive le Québec libre !" : retour vers le futur » alors que le général de Gaulle sera personnifié par le comédien Denis Trudel.