Homophobie: un plan d’action de dix millions

Dix millions sur cinq ans, voilà ce que consacre Québec à son deuxième plan d’action quinquennal (2017-2022) pour lutter contre l’homophobie et la transphobie. Bâti autour de cinq priorités, le plan dévoilé mercredi par la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, comprend 38 mesures qui touchent au moins cinq ministères, dont ceux de l’Immigration et de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Même le ministère des Relations internationales est visé par ce plan, en ce qu’il devra nommer un émissaire pour faire connaître les bonnes pratiques du Québec à l’international. Bien que l’acceptation de la diversité soit passée de 63 à 74 % en quatre ans selon un sondage, il y a encore « du travail à faire », a indiqué Mme Vallée.