Thanabalasingham veut finalement être expulsé

Le meurtrier allégué libéré en avril grâce à l’arrêt Jordan ne conteste plus son expulsion vers le Sri Lanka. Devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR), Sivaloganathan Thanabalasingham a indiqué jeudi vouloir finalement être expulsé le plus rapidement possible vers son pays d’origine. L’homme devra toutefois patienter puisque, avant son renvoi du Canada, il y aura plusieurs formalités à régler. Il reviendra devant la CISR le 9 juin. Le Sri-Lankais avait été accusé du meurtre de sa femme en août 2012. Le juge Alexandre Boucher a tranché que les délais de 56 mois écoulés depuis l’arrestation de M. Thanabalasingam étaient déraisonnables et a conséquemment arrêté les procédures. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales a porté en appel la décision.