Le béluga «en voie de disparition»

Photo: Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Le gouvernement du Québec entend commander une étude sur la cohabitation entre le béluga du Saint-Laurent et le « développement économique », a appris Le Devoir. Le cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, souhaite ainsi en savoir davantage sur les possibilités de cohabitation entre le béluga et le développement industriel du Saint-Laurent. Québec mise en effet beaucoup sur ce développement dans le cadre de sa Stratégie maritime. Or, certains projets mis en avant pourraient avoir des impacts sur cette population qui passe toute l’année dans l’estuaire, dont une bonne partie dans le secteur de la voie maritime. Par ailleurs, le gouvernement fédéral a officiellement désigné le béluga comme étant « en voie de disparition » mercredi. Cette désignation, qui doit aller de pair avec la protection légale de l’habitat essentiel pour le cétacé, pourrait entrer en conflit avec le développement de projets chers au gouvernement Couillard.