Un tremblement de terre secoue le sud-ouest du Yukon

Whitehorse — Une série de séismes a secoué dans la nuit de lundi le sud-ouest du Yukon et le nord de la Colombie-Britannique, près de la frontière avec l’Alaska, provoquant des coupures de courant à Whitehorse. L’Agence des mesures d’urgence du Yukon ne signalait lundi matin ni blessés ni dommages matériels à Whitehorse, mis à part des pannes de courant intermittentes. Les autorités canadiennes et américaines ne faisaient état d’aucun risque de tsunami, lundi. Le ministère canadien des Ressources naturelles a indiqué que l’épicentre du premier tremblement de terre, de magnitude 6,2, était situé à environ 127 kilomètres au sud-ouest de Whitehorse, au Yukon, et à 77 kilomètres au nord-ouest de Skagway, en Alaska. Un tremblement de terre de magnitude 6,0 peut endommager des édifices, même les mieux construits. L’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) a signalé de son côté plusieurs autres séismes dans la région, dont un de magnitude 5,2 à peu près au même moment, puis un autre, de magnitude 6,3, environ une heure et demie plus tard. La veille, en début d’après-midi, un tremblement de terre de magnitude 3,3 avait été enregistré dans une péninsule du sud de l’Alaska.