Une rectrice à l’Université Laval

L’Université Laval vient d’élire la première femme de son histoire au poste de rectrice. Sophie D’Amours, qui a une longue feuille de route en tant que professeure, chercheuse et administratrice, a été élue mercredi matin au premier tour de scrutin avec 50,7 % des voix. Mme D’Amours a devancé le vice-recteur exécutif Éric Bauce, qui a obtenu 42,1 % des voix, et le doyen de la Faculté d’éducation, Michel Gendron (7,1 %). Elle succédera le 1er juin au recteur sortant, Denis Brière.