Les candidats à la direction du NPD débattent cordialement sur la jeunesse

Les quatre aspirants chefs du Nouveau Parti démocratique (NPD) ont débattu à Montréal sur les enjeux de la jeunesse, dimanche. Comme ce fut le cas à Ottawa la semaine dernière, peu de lignes de démarcation semblaient se tracer entre les candidats. Cette deuxième joute est demeurée cordiale : il n’y a pas eu d’attaques, de pièges ou d’échanges acrimonieux. Mais selon les candidats, il est encore tôt dans la campagne et des différences d’opinions sur les politiques devraient apparaître prochainement, même s’ils partagent la même philosophie. L’appel de candidatures est toujours ouvert ; les aspirants chefs ont jusqu’au 3 juillet pour postuler. Le prochain chef ne sera connu qu’en octobre. « Notre priorité est de renouveler le parti ensemble. Mais en septembre, il y aura des différences et les positions seront devenues très claires entre les candidats », a expliqué Charlie Angus (à droite de Niki Ashton et Peter Julian) en mêlée de presse après le débat.