D’encre et de sang

Romancier raté, un libraire (Martin Desgagnés) s’empare du manuscrit d’un grand auteur haïtien (Fayolle Jean) après que celui-ci eut été victime d’un accident devant son commerce. Peu après, la fille du premier (Lysandre Ménard) entame une liaison avec le fils du second (Iannicko N’Doua). Réalisation tricéphale de facture modeste mais soignée, ce long-métrage intimiste et bien ficelé traite avec sobriété des horreurs du régime Duvalier, des liens du sang et de la propriété intellectuelle.

Lisez notre critique complète

Horaire en salles

D’encre et de sang

★★★

Québec, 2016, 83 min. Drame d’Alexis Fortier Gauthier, Maxim Rheault et Francis Fortin. Avec Martin Desgagnés, Lysandre Ménard, Iannicko N’Doua et Fayolle Jean.