Valérie Plante devient la nouvelle chef de Projet Montréal

Mme Plante au moment de sa victoire, dimanche après-midi. 
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Mme Plante au moment de sa victoire, dimanche après-midi. 
La course à la direction de Projet Montréal s'est conclue dimanche avec l'élection de la candidate Valérie Plante, qui l'a emporté avec 51,9 % des voix contre son rival Guillaume Lavoie.

Près de 3000 membres de la formation tranchaient aujourd'hui afin de savoir qui, des deux rivaux, représenterait le parti qui forme actuellement l'opposition officielle, lors de la prochaine campagne. Le vote se déroulait à l'Olympia, dans le quartier Centre-sud. 

Valérie Plante a obtenu 998 votes et Guillaume Lavoie, 919. Elle succèdera donc à Luc Ferrandez, chef par intérim depuis la démission du fondateur du parti, Richard Bergeron. M. Ferrandez avait choisi de ne pas se présenter, jugeant être plus utile à titre de maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. 

Conseillère dans l’arrondissement de Ville-Marie, Valérie Plante a indiqué au cours de la course vouloir faire des transports, de l’habitation et de l’alimentation ses priorités, avec pour objectif de réduire les inégalités dans l’offre de services aux Montréalais.

La candidate, associée à la gauche de son parti, a évoqué l’idée d’obliger la Ville et ses sous-traitants à offrir un salaire minimum de 15 $ l’heure comme l’ont fait les villes de Vancouver et de New Westminster.

Elle a également promis d'ajouter une «ligne rose» au métro de Montréal. 

Pour la première fois, il n'était plus nécessaire d’être déjà membre de Projet Montréal pour en briguer la chefferie.

D'autres détails suivront.

À voir en vidéo