21 millions pour réduire l’attente pour des diagnostics

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a annoncé mercredi des investissements de près de 21 millions visant à réduire les temps d’attente pour les services diagnostiques et à préparer le lancement d’un éventuel Programme québécois de dépistage du cancer colorectal. En conférence de presse, le ministre Barrette a précisé que 10,7 millions seraient investis pour offrir 46 500 examens supplémentaires en imagerie en résonance magnétique, 20 200 examens supplémentaires en tomodensitométrie et 25 000 coloscopies additionnelles. Le ministre vise à réduire l’attente pour ces examens à trois mois, alors que dans certaines régions, les patients attendent plus d’un an actuellement.