Richard Bergeron se joint à l'Équipe Denis Coderre

L'ancien chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, en compagnie de l'actuel maire de la métropole, Denis Coderre, en novembre 2014.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir L'ancien chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, en compagnie de l'actuel maire de la métropole, Denis Coderre, en novembre 2014.
L’ancien chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, se joint officiellement à l’Équipe Denis Coderre, a annoncé le maire de Montréal, dimanche après-midi.

C’est avec « fierté et confiance que je joins l’équipe de Denis Coderre aujourd’hui », a lancé M. Bergeron, lors d’un point de presse.

Selon lui, «avec Denis Coderre, Montréal a enfin trouvé le maire qu’il lui fallait ». « On était pas toujours d'accord sur tout mais on a appris à travailler ensemble », a-t-il ajouté.

Richard Bergeron a quitté la direction de Projet Montréal en octobre 2014. Il est entré au comité exécutif en tant que conseillé indépendant le mois suivant. 

Russell Copeman, qui appartenait au parti Coalition Montréal, a annoncé plus tôt cette semaine qu'il se joignait aussi au parti de Denis Coderre.
5 commentaires
  • Maryse Veilleux - Abonnée 6 novembre 2016 14 h 45

    Qu'est-ce qui vous arrive?

    Monsieur Bergeron, qu'est-ce qui se passe?... Pourquoi vous faites cela?....

  • Patrick Boulanger - Abonné 6 novembre 2016 15 h 08

    Dure coup pour PM! J'ai bien hâte de voir de quelle façon M. Bergeron va parler de son ancienne formation politique!

    • Jean Richard - Abonné 7 novembre 2016 08 h 29

      Dur coup ? Pas vraiment ! Au lendemain des dernières élections municipale, il y a eu divorce entre M. Bergeron et Projet Montréal et ce parti n'a jamais senti le besoin de renouer avec son ex.

      Ce qui est inquiétant par contre, c'est le choix du nouveau chef de ce parti. Il semblerait qu'un candidat, associé à ce qu'on pourrait appeler la droite urbaine, soit en bonne position pour devenir le nouveau chef. Or, si Projet Montréal tourne le dos à la modernisation de l'urbanisme, ce parti n'aura plus sa raison d'être.

      Alors, Richard Bergeron, c'est qui déjà ? Ah ! Oui ! C'est un homme politique qui appartient à l'histoire, pas au futur et à peine au présent.

    • Patrick Boulanger - Abonné 7 novembre 2016 11 h 20

      @ M. Richard

      Peu importe ce que vous en dites M. Richard, il me semble évident que c'est une bien mauvaise nouvelle pour PM ce ralliement au parti de M. Coderre.

  • Luc Le Blanc - Abonné 7 novembre 2016 12 h 41

    L'opportunisme mène à tout

    M. Coderre avait déjà mis M.Bergeron dans sa petite poche, là ce dernier lui mange dans la main. Entendre l'urbaniste passioné vanter M. Coderre pour l'avancement du projet du REM était navrant, tant ce projet mal ficelé est improvisé et inadapté. Mais qu'est-ce qu'on ferait pas pour une job? (même s'il est battu aux élections, M. Coderre lui trouvera une consolation, comme pour Philippe Schnob).