Rosetta coupe le cordon avec son robot Philae

Paris — Cette fois, c’est un « au revoir » officiel : la sonde européenne Rosetta a coupé mercredi ses communications avec le petit robot Philae posé sur la comète Tchouri, pour économiser de la puissance et se concentrer sur ses tâches scientifiques pendant les deux mois qui lui restent à vivre. « Aujourd’hui, les communications avec Philae ont été coupées », a déclaré Andreas Schuetz, porte-parole de l’agence spatiale allemande DLR. « C’est la fin d’une mission fascinante et couronnée de succès », a-t-il ajouté. « Il est temps pour moi de dire au revoir », a confié Philae mardi soir sur son compte Twitter, animé par l’Agence spatiale européenne (ESA). Rosetta, qui escorte la comète Tchouri depuis août 2014, s’éloigne de plus en plus du Soleil. Elle est actuellement à 520 millions de kilomètres de notre étoile et à 590 millions de kilomètres de la Terre. Ses grands panneaux solaires, qui lui fournissent son énergie, reçoivent de moins en moins de lumière. La sonde perd 4 watts par jour, précise l’ESA sur son blogue. Il est donc nécessaire d’économiser de la puissance pour que Rosetta puisse continuer à faire fonctionner ses instruments scientifiques jusqu’à la fin de son aventure prévue le 30 septembre.