Trudeau rejette Northern Gateway

Quelques jours après le rejet du pipeline Northern Gateway par la Cour d’appel fédérale, le premier ministre Justin Trudeau a fermé mardi la porte à ce projet conçu pour exporter du pétrole albertain à partir de la côte ouest. « Est-ce que le projet est mort ? » a demandé une journaliste en s’adressant au premier ministre lors d’un point de presse à Montréal. M. Trudeau a répondu sans détour, et à deux reprises, que la région naturelle visée pour la construction, la Great Bear Rainforest, « n’est pas un endroit pour construire un pipeline de pétrole brut ». Le rejet de Northern Gateway risque par ailleurs d’accroître la pression sur le Québec pour la construction du pipeline Énergie Est, de TransCanada. Il faut dire que la production quotidienne des sables bitumineux doit atteindre 3,4 millions de barils en 2025, soit une hausse de 40 % en 10 ans.