Pierre Karl Péladeau fait le ménage de son cabinet

Pierre Duchesne est rétrogradé au rang de simple conseiller principal. C'est l'ex-bras droit de M. Duchesne, Annick Bélanger, qui prend du galon. 
 
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir Pierre Duchesne est rétrogradé au rang de simple conseiller principal. C'est l'ex-bras droit de M. Duchesne, Annick Bélanger, qui prend du galon. 
 
L'ancien journaliste politique et ex-ministre péquiste Pierre Duchesne n'agira plus à titre de chef de cabinet de Pierre Karl Péladeau, a annoncé mardi le chef du Parti québécois

M. Duchesne est rétrogradé au rang de simple conseiller principal. C'est l'ex-bras droit de Pierre Duchesne, la chef de cabinet adjointe Annick Bélanger, qui prend du galon. 

Mme Bélanger agissait également à titre de directrice des communications du chef du PQ.

C'est Pierre Duchesne lui-même qui aurait demandé à ce qu'on allège ses fonctions il y a quelques jours, a affirmé M. Péladeau au cours de la conférence de presse annonçant ces changements au sein de son équipe.  «J’ai décidé de donner suite au souhait de notre collègue Pierre Duchesne d’alléger ses fonctions et je lui ai offert le poste de conseiller principal», a affirmé Pierre Karl Péladeau. 

Le chef a également annoncé l'arrivé d'un ancien attaché de presse de Bernard Drainville, Manuel Dionne, au sein de son équipe des communications.

Des mois de rumeur

Les rumeurs circulaient depuis de nombreux mois déjà par rapport à un éventuel départ de M. Duchesne.

En janvier, le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, avait échoué à couper court aux spéculations sur un départ imminent de son chef de cabinet, en refusant plusieurs fois plutôt qu’une de lui réitérer sa confiance.
 
À micro fermé, des membres anciens et actuels de l’aile parlementaire péquiste reprochaient à M. Duchesne son arrogance.

Une vie mouvementée

Ancien journaliste à Radio-Canada, M. Duchesne a été ministre de l’Enseignement supérieur au sein du bref gouvernement de Pauline Marois entre 2012 et 2014.
 
Il a par la suite subi la défaite à l’élection générale du 7 avril 2014, perdant aux mains de la Coalition avenir Québec (CAQ) la circonscription de Borduas, pourtant une forteresse péquiste.
 
M. Duchesne est néanmoins demeuré dans le giron du Parti québécois à titre de conseiller stratégique à compter de juin 2014, avant de devenir le chef de cabinet de Pierre Karl Péladeau, en août 2015.

Il est trop tôt pour dire si M. Duchesne sera candidat aux prochaines élections provinciales québécoises, comme il l'avait été en 2012 et en 2014, a soutenu le chef péquiste.

À voir en vidéo