En bref

Aide internationale bonifiée

Justin Trudeau a souvent évoqué la volonté de son gouvernement de réaligner la politique étrangère du gouvernement canadien. Le budget déposé jeudi aborde la question : d’abord par le biais d’une enveloppe de 256 millions sur deux ans pour bonifier l’aide internationale, puis par une somme de 586,5 millions sur trois pour renouveler les principaux programmes de paix et de sécurité. Jusqu’à 106,5 millions seront réservés pour le Programme de missions internationales des policiers affectés au maintien de la paix.


Des sous post-Mégantic

Dans la foulée des recommandations du Bureau de la sécurité des transports du Canada suivant la catastrophe de Lac-Mégantic, Ottawa fournira 143 millions sur trois ans pour « maintenir les mesures existantes et appuyer de nouvelles activités destinées à renforcer la surveillance et l’application de la loi » encadrant la sécurité du chemin de fer et du transport des marchandises dangereuses. Le document budgétaire fait notamment état d’une « capacité d’inspection accrue ».


Crédit rétabli pour les fonds de travailleurs

Comme le demandent le Fonds FTQ et Fondaction (CSN) depuis des années, le budget Morneau rétablit le crédit d’impôt pour les cotisations aux fonds de travailleurs. Cependant, le rétablissement du crédit n’est pas rétroactif et s’applique seulement à compter de l’année d’imposition 2016. Le crédit d’impôt était de 15 % jusqu’à ce que le gouvernement Harper le déclare inutile en 2013, amorçant du coup une élimination graduelle le ramenant à 10 % en 2015, à 5 % en 2016 pour le faire disparaître au 1er janvier 2017. Le gouvernement fédéral estime à 25 millions le manque à gagner qui sera entraîné par sa pleine remise en vigueur cette année, suivie de 115 millions en 2016-2017 et 160 millions en 2017-2018.


Parcs nationaux gratuits

L’accès aux parcs nationaux et lieux historiques du Canada sera entièrement gratuit en 2017, pour le 150e anniversaire de la Confédération. Le gouvernement a prévu une somme de 83,3 millions (étalée sur cinq ans) pour permettre cette mesure.


30 millions pour la pyrrhotite

Après plusieurs années d’attente, les victimes de la crise de la pyrrhotite dans la région de Trois-Rivières recevront finalement une aide du gouvernement fédéral. Le budget Morneau prévoit un financement qui pourrait atteindre 30 millions sur trois ans. Le gouvernement du Québec avait offert une somme similaire dans le passé.

Consultez la suite du dossier