Le FM93 largue Normandeau

Rapidement, jeudi matin, la station de Québec a modifié le visuel de son émission pour la renommer tout simplement «Duhaime».
Photo: FM93 / Facebook Rapidement, jeudi matin, la station de Québec a modifié le visuel de son émission pour la renommer tout simplement «Duhaime».

Cogeco Media a suspendu Nathalie Normandeau sans salaire jusqu’au dénouement des procédures judiciaires. Elle coanimait l’émission radiophonique Normandeau-Duhaime le midi au FM93 avec Éric Duhaime.

Rapidement, jeudi matin, la station de Québec a modifié le visuel de son émission pour la renommer tout simplement Duhaime. En entrant en ondes en solo à 11 h, Éric Duhaime a affirmé avoir l’impression de « vivre un cauchemar ». « Il y a de ces matins où on se demande si la foudre nous a frappés », a-t-il déclaré alors que commençait simultanément le point de presse de l’UPAC.

Bien qu’attristé par la nouvelle, l’animateur a dit vouloir être le plus « transparent » possible. « Je n’ai jamais ménagé un politicien qui fait quelque chose de répréhensible et je ne vais pas commencer aujourd’hui », a-t-il ajouté en commentant l’arrestation de sa coanimatrice.

Après la diffusion en direct du début du point de presse, le directeur de la station, Pierre Martineau, a lu en ondes le cours communiqué envoyé plus tôt aux médias et annonçant la suspension de Mme Normandeau. « Il n’y aura aucun commentaire pour l’instant par respect pour les procédures judiciaires », a-t-il déclaré.