Registre des armes : pas de vote libre chez les libéraux

Le gouvernement n’autorisera pas le vote libre de ses députés pour la création du futur registre des armes à feu, a fait savoir le premier ministre Philippe Couillard mercredi. Il ne s’agit pas d’un cas de conscience, a tranché le chef libéral pour clore le débat et resserrer les rangs dans ses troupes. Au cours des derniers mois, l’opposition au projet de registre des armes à feu a pris de l’ampleur, notamment parmi les chasseurs et collectionneurs qui ont manifesté et fait pression auprès de députés libéraux, mais aussi péquistes. Les élus libéraux devront au final adhérer à la position du gouvernement, qui veut faire adopter son projet de loi.