Réfugiés : 6 millions pour rénover des bases militaires

Ottawa — La rénovation des bases militaires pour permettre l’hébergement temporaire des réfugiés syriens a coûté 6 millions de dollars, même si les réfugiés n’y ont finalement jamais été logés. Pour la base de Valcartier uniquement, le coût de l’opération s’est élevé à 2,82 millions. Dans un document déposé en Chambre la semaine dernière, la Défense a dévoilé la facture pour rénover et adapter pour l’hiver les logements de six bases militaires au pays. Ottawa avait décidé de revamper ces bases pour permettre à des familles syriennes de s’y établir de façon temporaire.