La vanité

Photo: YouTube

Dans un motel qu’il a conçu avec son épouse au début de sa carrière, un architecte (excellent Patrick Lapp) devenu veuf, et cancéreux, décide qu’il s’agit de l’endroit idéal pour mettre fin à ses jours. Il réclame l’aide d’une employée d’une association offrant un dernier départ en douceur (Carmen Maura, celle dont on ne se lasse jamais, en espagnol comme en français), mais rien ne se passe comme prévu, surtout après l’arrivée impromptue d’un témoin à la morale élastique. Le cinéaste suisse Lionel Baier (Garçon stupide, Un autre homme) injecte une bonne dose de légèrete à un sujet d’une évidente gravité, s’offrant quelques blagues (même si certaines tombent à plat) et surtout de belles échappées surréalistes. Une autre fissure sur ce pays en apparence bien lisse qu’est la Suisse.

Horaire en salles