Gaétan Barrette présente ses excuses à Diane Lamarre

Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Diane Lamarre

Québec — Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, aura attendu près d’une semaine avant de présenter ses excuses publiques à la députée péquiste Diane Lamarre, qui l’accusait d’intimidation et de harcèlement. Interpellé de toutes parts depuis ses déclarations incendiaires, proférées mercredi dernier, attaquant l’intégrité professionnelle de Mme Lamarre, M. Barrette a donc fini par céder aux pressions et faire amende honorable mardi. La députée de Taillon, qui est porte-parole de l’opposition officielle en santé, a accepté aussitôt ses excuses. Plus tard, au Salon bleu, en marge de la période de questions, le ministre lui a offert ses excuses de vive voix. Mme Lamarre demandait aussi l’intervention du premier ministre Philippe Couillard, invité à rappeler à l’ordre son ministre. Sur ce plan, rien n’a bougé : M. Couillard n’a pas commenté l’affaire mardi. Mercredi dernier, le ministre Barrette avait accusé Mme Lamarre, qui est pharmacienne, d’avoir cautionné un stratagème de surfacturation, aux dépens des clients, obligés de payer trop cher leurs médicaments, du temps où elle présidait l’Ordre des pharmaciens. La députée avait nié aussitôt cette allégation avec vigueur, réclamant des excuses publiques.