Room: le monde de Jack (V.F. de Room)

Photo: Remstar

À quatre ans, Jack est un petit garçon à la fois vif et intelligent, dont le monde se limite pourtant à la chambre dans laquelle il vit depuis toujours avec sa mère. Pour lui, rien n’existe hors de cette pièce minuscule, où il passe ses journées à jouer, lire et regarder la télévision, et où sa mère reçoit parfois, la nuit, la visite d’un homme mystérieux, qui apporte un peu de nourriture et qui passe ensuite au lit avec elle. Mais le jour de son cinquième anniversaire, cette dernière explique à Jack qu’un monde immense existe à l’extérieur du leur, et elle lui présente un plan risqué qui lui permettrait d’y accéder. Adaptation réussie du roman singulier d’Emma Donoghue, ce thriller intimiste formule une réflexion complexe sur les relations mère-fils et le sentiment de culpabilité. L’ensemble demeure prenant grâce à la force intrinsèque du récit, l’honnêteté fondamentale de l’approche et, surtout, l’interprétation inoubliable de Jacob Tremblay, sans doute l’une des prestations les plus remarquables jamais offertes par un enfant. Dans le rôle de sa mère, Brie Larson (The Gambler) livre une performance aussi puissante, mais moins surprenante.

(3) Irlande, 2015. Drame de Lenny Abrahamson avec Jacob Tremblay, Brie Larson, Joan Allen.