L’ONU s’inquiète de la crise humanitaire en Haïti

Port-au-Prince — Le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) s’inquiète de la crise humanitaire en Haïti, aggravée par les changements climatiques, et appelle à l’aide financière internationale. Dans les premiers mois de 2015, il y a eu une augmentation de 300 % de cas de choléra par rapport à la même période en 2014. Selon les données du bureau de l’ONU, près de 20 000 personnes ont été affectées et 170 tuées par l’épidémie depuis le début de l’année. D’année en année, les effets du changement climatique se font également sentir : la sécheresse estivale, qui touche d’ordinaire les départements du nord du pays, sévit désormais également dans le sud. Pour faire face dans l’immédiat à l’urgence humanitaire, OCHA estime qu'« il faudrait avoir environ 25 millions de dollars dans les prochains 4 à 6 mois ». Mais cinq ans après le terrible tremblement de terre qui a tué plus de 200 000 personnes, l’aide financière internationale pour Haïti est en nette réduction. Pour toucher un public plus large que les bailleurs traditionnels, l’ONU envisage de lancer une campagne de financement participatif (« crowdfunding ») sur Internet et aussi de mobiliser les célébrités de l’industrie du cinéma, de la musique du sport et de la mode.

À voir en vidéo