Les libéraux imposent des compressions de 74 millions aux services de garde

Les garderies privées subventionnées subiront des coupes de 22,5 millions, a indiqué Mme Charbonneau vendredi.
Photo: Olivier Zuida Les garderies privées subventionnées subiront des coupes de 22,5 millions, a indiqué Mme Charbonneau vendredi.

Le gouvernement libéral resserre encore plus l’étau autour des services de garde éducatifs à l’enfance. La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, impose des compressions de 74 millions de dollars aux centres de la petite enfance (CPE), aux services de garde en milieu familial, ainsi qu’aux garderies privées subventionnées en 2015-2016.

L’élue libérale a rencontré à tour de rôle au lendemain du dépôt du budget Leitão les représentants de chacun des groupes afin de leur en faire l’annonce. Les CPE seront aux prises avec un resserrement de leurs budgets de 49,5 millions, et les bureaux coordonnateurs 2,3 millions. De leur côté, les garderies privées subventionnées subiront des coupes de 22,5 millions, a indiqué Mme Charbonneau vendredi.

Elle a demandé aux acteurs du réseau de sélectionner d’ici le 1er avril « le moins pire de quatre scénarios proposés de coupes », a dénoncé le président de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), Louis Sénécal. « On nous met un couteau sur la gorge. Nous disposons de trois jours ouvrables. C’est inacceptable », a-t-il ajouté.

En agissant de la sorte, le gouvernement libéral cherche à « faire porter l’odieux » de nouvelles coupes à ceux qui soutiennent déjà à bout de bras le réseau de places — de 7,30 $ à 20 $ par jour à compter du 1er avril — et à les « mettre en opposition », estime M. Sénécal. Il fera plutôt face à un mouvement fort d’« alliances qui n’existaient pas dans le passé ».

2 commentaires
  • Catherine-Andrée Bouchard - Abonnée 28 mars 2015 02 h 28

    Les Baby Boomers construisent, les X bousillent!

    C'était le Grand Rêve de Pauline les CPE!

    Elle a parié très gros dans ce Projet.

    Moi, j'étais pas vendue. Une étude prouve que des bébés en milieux défavorisés ayant un taux de délinquance normal de 85%, le voit diminué à 14% s'ils passent leurs 3 1eres années en ayant pour eux un Adulte Dévoué à leur apprentissage. Dans une CPE, les groupes sont trop nombreux, les enfants déconnent, jouent à touche-pipi, et mangent de la colle blanche en plus de ne pas recevoir d'affection. Je suis sûre que l'éducation en CPE est directement responsable de la Hausse Dramatique de troubles du comportement et de maladies mentales chez nos jeunes enfants.

    Mais ce n'est surtout pas pour moi, non plus, que les gens ont voté en assez grand nombre pour m'elire Reine de la Belle-Province, alors oublions ce qui de toute manière est trop tard pour être corrigé et prenons le système tel qu'il est.

    Des tarifs allant selon le revenu, ça vient peut-être d'un Pas Fin, mais c'est selon moi de loin la Meilleure idée.

    Car couper dans les garderies et les CPE c'est attendez... Je cherche fort, un abonné m'a fait un sermon pour avoir employé le terme " morron", alors je dois me casser un peu le coco...Tiens, c'est tout à fait "Irresponsable".

    Maintenant que Mme et M. Tout le Monde font confiance aux CPE pour éduquer leurs enfants, le point de non retour est dépassé, on ne demande plus à un des parents de s'en retourner changer les couches et lire des livres cuculs à longueur de journée avec un marmot qui ne fait que gazouiller au foyer!

    Alors, il faut assumer nos choix collectif et travailler en Amont, comme Phil aime tant le prétendre. Ça commence à un an et tout prof du public au primaire vous le diront, il y a du pain sur la planche pour notre jeune relève. Il faut injecter BEAUCOUP d'argent dans nos garderies. Que les groupes puissent être plus petits et avoir davantage de matériel stimulant.

    C'est notre Avenir Collectif! Il faut voir plus loin que 2018!

    • Catherine-Andrée Bouchard - Abonnée 28 mars 2015 16 h 09

      ...les Y dénonce, mais à qui? Comme dirait Fiori et toute cette armada de Baby Boomers: " On a mis quelqu'un au Monde, on devrait peut-être l'écouter!"

      La seule explication qu'un baby boomers m'a donné est qu'" on ne savait que jouer au Nintendo, nous autre"... Fait Vécu!

      Merci au torrent de lecteurs ayant pris note de ce commentaire d'importance pourtant prioritaire.

      C'est pas toujours mes préférés qui performent. Je crois que j'ai encore du mal à cerner la cohérence du Québécois. Entre les valeurs qu'il souhaite prôner, mais qu'il ne peux encore prôner car nous ne sommes qu'une province, et celle qu'il met en pratique, il y a loin de la coupe aux lèvres.

      Je suis dégoûtée que ce quotidien manque de ressources et de lecteurs assidus.

      Je sais que je suis d'une autre époque , mais commencer la journée en allant acheter son journal pas sensationnaliste et le lire, à part rendre un peu crinqué, il me semble que c'est un luxe.

      Avec internet, même plus besoin de se lever.

      Moi, j'ai une collection de journaux, ( le Devoir) que je garde intacts et neufs, des journaux comme celui de la Mort de Nelson MandelA. Ce sont des documents Historiques.

      Et quel journal est fait pour tout québécois qui n'aime pas être pris pour un taré?

      Le Devoir!

      Alors quoi, il n'y a plus de cerveau à la recherche de Culture de Justice et De Vérité au Pays?

      Salutation à tous ceux qui furent curieux de ces coupes de 74 m. Dans nos garderies!