Wild

Photo: Fox Searchlight

Cheryl Strayed devrait être morte. Après le décès de sa mère, son point d’ancrage, son roc, elle s’est enfoncée dans une spirale autodestructrice, multipliant les rapports sexuels non protégés avec des inconnus entre deux injections d’héroïne. Elle était pourtant une jeune femme intelligente et pleine de promesses. Le film Wild, basé sur ses mémoires, relate comment, en s’astreignant à parcourir à pied le très ardu Pacific Crest Trail, Cheryl Strayed a réussi à retrouver cette jeune femme-là. Devant la caméra, l’actrice Reese Witherspoon se livre sans fard, entière et investie. Derrière la caméra, Jean-Marc Vallée privilégie la légèreté technique, avec pour résultat un surcroît de souplesse qui confère à son film immédiateté et authenticité. Son montage organique, qui recourt volontiers à l’association libre, multiplie les ellipses, ce qui n’empêche pas Wild d’accuser quelques longueurs. L’ensemble demeure toutefois, de bout en bout, aussi prenant qu’inspirant.

Horaire en salles