Le Hobbit: la bataille des cinq armées

Photo: Warner Bros.

La répétition est au rendez-vous dans ce troisième et dernier volet du Hobbit : un interminable affrontement qui voit les nains, les humains et les elfes se disputer un butin enfoui dans une montagne, puis s’unir contre les orcs qui désirent s’emparer de ladite montagne. Tant les enjeux dramatiques que la technique succombent à la redite, avec, entre autres, une propension aux zooms avant se terminant sur un gros plan de visage inquiet ou désespéré. Les parodies de romans-savons ne procèdent pas autrement. Au final, le (relativement) court récit en trois actes imaginé par Tolkien a été tellement dilué en amont que le fil narratif ténu s’en trouve dilaté jusqu’au point de rupture dans ce film-ci. Bref, c’est dire que Peter Jackson échoue à reproduire la magie de sa trilogie originelle du Seigneur des anneaux. Ce qui ne l’empêchera pas d’engraisser davantage son trésor de guerre, ce qui, force est de le constater, semble avoir été le but premier.

Horaire en salles