Guy Turcotte pourra demeurer en liberté d’ici à son 2e procès

Guy Turcotte
Photo: Le Devoir Archives Guy Turcotte

Guy Turcotte pourra demeurer en liberté en attendant son deuxième procès: la Cour d’appel vient de rejeter la demande de la Couronne qui souhaitait qu’il demeure incarcéré.

En septembre dernier, le juge André Vincent de la Cour supérieure a autorisé la remise en liberté de l’ex-cardiologue, jugeant qu’il ne représentait plus un danger pour lui-même, pour son ex-conjointe et pour la société en général.

La Couronne, insatisfaite de ce jugement, l’a porté en appel. Elle a plaidé que cette décision pourrait miner la confiance du public dans l’administration de la justice.

Mais mercredi, la Cour d’appel a rejeté ses prétentions. Selon le banc de trois juges, la décision du juge Vincent est bien fondée et la demande de la Couronne est «sans valeur».

Guy Turcotte aura un nouveau procès en septembre 2015. Il avait été déclaré non criminellement responsable du meurtre de ses deux enfants à l’issue d’un premier procès. Il avait été traité pendant un certain temps à l’institut psychiatrique Philippe-Pinel de Montréal, puis a été remis en liberté.

Il a été incarcéré à nouveau lorsque la tenue d’un deuxième procès a été ordonnée, mais a été libéré provisoirement en septembre.

À voir en vidéo