Acquisition de Gaz Métro au Vermont

Sophie Brochu
Photo: Sophie Brochu

Gaz Métro a fait l'acquisition du principal distributeur d'électricité au Vermont qu'elle combinera avec une de ses filiales pour former une entreprise de services publics dans cet État.

La société québécoise a annoncé hier la conclusion d'une entente définitive concernant l'acquisition de la Central Vermont Public Service Corporation. Cette entente ouvre la voie au regroupement de CVPS et de Green Mountain Power Corporation (GMP), filiale de Gaz Métro.

Le coût de cet achat est estimé à près de 450 millions $US. La valeur totale de la transaction s'élève cependant à près de 700 millions, si l'on tient compte de la dette qui sera assumée par l'acquéreur.

La transaction entièrement en espèces permettra aux actionnaires de CVPS de recevoir 35,25 $US par action ordinaire. Ce montant représente une prime de 45 % par rapport au cours de clôture de 24,32 $US immédiatement avant l'annonce de l'entente que CVPS avait conclue antérieurement avec Fortis. Le conseil de CVPS a résilié l'entente conclue avec Fortis après avoir jugé que l'offre de Gaz Métro était supérieure.

La présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Sophie Brochu, a expliqué que l'offre de son entreprise «était meilleure pour les actionnaires de CVPS parce qu'on avait augmenté un petit peu le prix». «Mais surtout, a-t-elle précisé, on était en mesure de promettre des économies importantes qu'on a chiffrées à 144 millions.»

En plus d'établir un siège social à Rutland, la société issue du regroupement s'engage à ne pas faire de mises à pied, sauf l'élimination de certains postes de direction. Mary Powell sera la présidente et chef de la direction de la société issue du regroupement et elle constituera une équipe composée de dirigeants locaux.

Mme Brochu a vanté le caractère unique de la philosophie de fonctionnement de Gaz Métro. Elle a souligné que l'on fonctionnait avec une direction locale, expliquant que ces personnes sont mieux placées pour gérer un tel service de proximité. «Si vous êtes au Vermont, vous ne voulez pas appeler au Québec, vous voulez appeler à Burlington, et vous voulez que ce soir des gens de la place qui vous répondent», a-t-elle mentionné.

La nouvelle société de services publics servira plus de 250 000 clients situés partout au Vermont, de St. Albans à Bennington et de Brattleboro à St. Johnsbury.

Une fois la transaction conclue, CVPS et GMP regrouperont leurs activités et se joindront à Vermont Gas Systems et Portland Natural Gas Transmission Systems sous la filiale en propriété exclusive de Gaz Métro qui est établie au Vermont, Northern New England Energy Corporation.

La vente est soumise à l'approbation des porteurs d'actions ordinaires de CVPS ainsi que des autorités de réglementation fédérales et étatiques américaines. Elle devrait être conclue dans 6 à 12 mois environ.

À voir en vidéo