En photo - Cinq nations pour les ours

Photo: Agence France-Presse (photo)

Les cinq nations circumpolaires, qui ont signé en 1973 un traité en vue de protéger les ours polaires, ont reconnu hier à Tromso, en Norvège, que l'espèce est fondamentalement menacée à moyen et à long terme par le réchauffement du climat.

Les États-Unis, la Russie, la Norvège, le Canada et le Danemark, qui représentent le Groenland, ont toutefois été obligés d'avouer qu'ils ne pourront atteindre les objectifs du traité sans la collaboration du reste de la communauté internationale, pour contrôler les émissions de gaz à effet de serre. Ils ont néanmoins convenu de resserrer les mesures qui encadrent le tourisme nordique, le passage croissant des navires dans l'Arctique ainsi que les activités d'exploration et d'exploitation des combustibles fossiles.

À voir en vidéo