Automobile - Le grand virage

Saab 9-3.
Photo: Saab 9-3.

En 2003, performance ira de pair avec économie d'énergie, hydrogène liquide avec électronique de pointe, et héritage rimera avec renaissance.

L'automobile est l'icône de l'Amérique du XXe siècle. Depuis la chaîne de production, qui a révolutionné l'organisation du travail, jusqu'à la recherche de sources d'énergie renouvelables, beaucoup d'automobiles sont passées sous les viaducs, pour ainsi dire. Mais aujourd'hui, à l'heure où les problèmes climatiques et le coût de l'énergie semblent paver la voie au nouveau siècle, cette icône est en quête d'une nouvelle identité.

Le mot d'ordre: paradoxe

En 2003, performance ira de pair avec économie d'énergie, hydrogène liquide avec électronique de pointe, et héritage rimera avec renaissance. Le bilan de ces mélanges est souvent curieux, mais parfois intéressant. Certains constructeurs ne savent simplement plus où donner de la tête, tandis que d'autres semblent nager dans ces eaux aux nombreux courants avec l'aisance d'une voiture allemande sur l'autobahn.

D'abord, on nous annonce la disparition du véhicule qui a dominé la dernière décennie, la minifourgonnette. Et ce ne sera pas la nouvelle étoile montante, le véhicule utilitaire à quatre roues motrices, qui remplacera cette dernière. En fait, le véhicule de la décennie à venir est, selon plusieurs constructeurs, une combinaison des deux formules. Ces véhicules hybrides seront-ils aussi populaires qu'on le prétend?

Par ailleurs, de nouvelles normes régulant la consommation d'essence et les émissions de gaz polluants entrent en vigueur au Canada. Inspirées des normes américaines LEV (Low Emission Vehicle), ULEV (Ultra Low Emission Vehicle), SULEV (Super Ultra Low Emission Vehicle) et ZEV (Zero Emission Vehicle), celles-ci imposent une nouvelle responsabilité environnementale aux fabricants, qui, bien que minimale, a cependant permis l'arrivée de trop rares véhicules à essence assistés par une pile électrique. Honda et Toyota ont lancé le bal, Ford suivra sous peu, et il est maintenant bien vu de posséder un prototype de véhicule hybride — encore ce mot — quelque part dans son service de R&D. Trop peu, trop tard? D'autres vont plus loin: l'hydrogène est une autre avenue qu'explorent de nombreux constructeurs. BMW, General Motors et Ford, entre autres, étaient d'ailleurs présents à Montréal cet été, lors d'une conférence sur les sources d'énergie renouvelables, afin de présenter leurs recherches à ce sujet.

Enfin, malgré cette tendance et, de surcroît, au moment où le prix de l'essence atteint des sommets, l'objectif de performance est à l'ordre du jour. Au diable la dépense, des mécaniques survitaminées, des chevaux-vapeur toujours plus nombreux et un marché d'acheteurs en pleine croissance amènent même les marques les plus prestigieuses à développer une classe de véhicules plus puissants, plus rapides et beaucoup plus rentablesÉ