Israël: Gantz réclame plus de temps pour constituer un gouvernement, refus du président

Benny Gantz a reçu il y a presque quatre semaines un mandat du président Reuven Rivlin pour former une coalition après les élections générales du 2 mars, les troisièmes en moins d’un an dans le pays.
Photo: Ahmad Gharabli Agence France-Presse Benny Gantz a reçu il y a presque quatre semaines un mandat du président Reuven Rivlin pour former une coalition après les élections générales du 2 mars, les troisièmes en moins d’un an dans le pays.

Le président israélien Reuven Rivlin a refusé dimanche d’accorder à Benny Gantz un délai supplémentaire pour former un gouvernement, selon un communiqué officiel.

M. Gantz avait réclamé samedi plus de temps pour rassembler des forces politiques avec son rival de jadis, le premier ministre sortant Benjamin Nétanyahou.

M. Rivlin a informé Benny Gantz, « qu’au vu des circonstances actuelles, il n’est pas possible de prolonger le délai qui lui est accordé [...] et qu’il expirera demain lundi à minuit », selon un communiqué de son bureau.

Benny Gantz, chef du parti « Bleu-Blanc », a été chargé il y a presque quatre semaines par le président de former une coalition après les législatives du 2 mars, les troisièmes en moins d’un an.

L’ancien chef de l’armée a d’abord tenté d’obtenir une majorité parlementaire dans le bloc anti-Nétanyahou. Mais n’y parvenant pas, il s’est rallié au premier ministre sortant dans un retournement inattendu et a été élu président du Parlement.

« Je crois que nous sommes près de signer un accord, et ce temps additionnel devrait nous permettre de le finaliser », avait écrit samedi Benny Gantz à Reuven Rivlin en demandant un délai supplémentaire.

Mais dimanche, le bureau du président israélien a rapporté qu’il s’était entretenu avec M. Nétanyahou et que celui-ci n’avait pas fait état d’un accord sur le point d’être trouvé avec M. Gantz.

Le parti « Bleu-Blanc » a de son côté affirmé que des négociations étaient toujours « en cours ».

« Si les deux [hommes] ne signent pas d’accord d’ici demain minuit, et si le nombre de recommandations [des députés] pour chaque candidat ne change pas, le mandat pour former un gouvernement reviendra à la Knesset (Parlement) », selon le bureau du président.

Les députés « auront 21 jours pour former une majorité pour recommander un candidat pour la formation du gouvernement, qui aura ensuite 14 jours pour le faire », a précisé cette source.

Benny Gantz a demandé un délai supplémentaire en raison notamment de la « crise sociale et sanitaire » traversée par Israël, qui a recensé officiellement plus de 10 800 cas de personnes contaminées par le nouveau coronavirus dont plus de 100 décès.