Avion abattu en Iran: des enquêteurs canadiens sur le site de l’écrasement

L’écrasement a tué les 176 personnes à bord, dont 57 Canadiens.
Photo: Ebrahim Noroozi Associated Press via La Presse canadienne L’écrasement a tué les 176 personnes à bord, dont 57 Canadiens.

Des enquêteurs canadiens auront mardi une première occasion de visiter le site de l’écrasement d’avion survenu près de Téhéran la semaine dernière.

L’écrasement a tué les 176 personnes à bord, dont 57 Canadiens.

L’avion a été abattu quelques heures seulement après que l’Iran eut lancé des frappes aériennes contre deux bases militaires en Irak où sont postés des troupes américaines et certains Canadiens.

Les frappes aériennes avaient été faites en représailles à une frappe de drone ciblée par les États-Unis, qui avait tué le haut général iranien Qassem Soleimani, le 3 janvier.

Le pouvoir judiciaire iranien a déclaré mardi que des arrestations avaient été faites, et le président a appelé à la création d’un tribunal spécial pour enquêter sur l’écrasement de l’avion, causé par les forces iraniennes.

L’Iran, qui a initialement rejeté les allégations selon lesquelles un missile avait touché l’avion, a reconnu trois jours après l’écrasement que ses Gardiens de la révolution avaient abattu l’avion ukrainien par erreur.