Washington accuse l’Iran de «possibles activités nucléaires non déclarées»

Le chef de l'État iranien, Hassan Rohani (à droite), lors de la «journée de la technologie nucléaire», en avril 2019
Photo: Courtoisie Présidence iranienne via Agence France-Presse Le chef de l'État iranien, Hassan Rohani (à droite), lors de la «journée de la technologie nucléaire», en avril 2019

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a accusé mardi l’Iran de «possibles activités nucléaires non déclarées».

Le «manque de coopération totale du régime iranien» avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) «soulève des questions sur de possibles activités nucléaires non déclarées», a-t-il déclaré sur Twitter.

«Le monde ne tombera pas dans le panneau. Nous nous opposerons à toutes les voies menant à un armement nucléaire pour ce régime» a-t-il ajouté.

Lundi, l’AIEA a exhorté l’Iran à coopérer pleinement avec le gendarme onusien chargé de contrôler les activités nucléaires de l’Iran au moment où ce pays a franchi une nouvelle étape dans la réduction de ses engagements.

Le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a quant à lui accusé lundi l’Iran, ennemi juré d’Israël, d’avoir construit puis détruit un site visant à la fabrication d’armes nucléaires qui était jusqu’à présent inconnu.